Écoutez

Fermé pour travaux

Des besoins de consolidation

Depuis 1844, l’hôtel particulier de Crussol d’Uzès, construit de 1773 à 1777, abrite le musée des Beaux-Arts de La Rochelle dans une architecture néoclassique. Cet édifice voit aujourd’hui son infrastructure fragilisée et nécessite des travaux de consolidation. En effet, les diagnostics effectués ont obligé le musée à fermer ses portes au public. Dès le mois de juin 2018, une partie des collections est devenue inaccessible pour des raisons de sécurité. Seule l’exposition temporaire Gustave Guillaumet a pu accueillir le public. Fin septembre 2018, après la saison touristique, sa fermeture est officielle sans qu’une date de réouverture ne puisse être annoncée pour l’instant.

Gain de place

La rénovation du bâtiment devient alors un projet majeur avec de multiples enjeux, et sa réouverture dans les prochaines années n’en sera que plus spectaculaire. L’une des particularités du musée est son importante collection d’œuvres qui ne pouvaient être exposées qu’à 10%, faute de place. Ce problème s’est alors transformé en point fort, avec la politique annuelle innovante « accrochages » qui permettait à un groupe de citoyens de choisir des œuvres à exposer durant l’année. Gagner des mètres carrés est un des enjeux parmi d’autres de la future rénovation.

Substituer la visite

Pendant la fermeture du musée des Beaux-Arts, nous vous invitons à visiter d’autres institutions muséales, en particulier le musée du Nouveau Monde qui constitue un complément de la visite du musée des Beaux-Arts, dans l’hôtel particulier Fleuriau du XVIIIème siècle.